ActualitéDiversPeople

Service national d’hygiène : Une sentinelle désarmée

À quelques jours de la Tabaski, les agents du Service national d’hygiène sont sur le qui-vive. Leur mission est de traquer tous les produits périmés ou suspects, particulièrement les denrées alimentaires. Objectif, garantir la sécurité des consommateurs.

Seulement, le service d’hygiène est un bataillon sans arme. Immersion dans la sous Brigade d’hygiène de Rufisque où le déficit de moyens est manifeste.

Pour leur déploiement sur le terrain, Major Faye et ses agents marchent pour rallier leur destination. Après la saisie des produits impropres à la consommation, ils louent un taxi-clando pour le retour au siège.

La brigade effectue ses opérations dans le plus grand département de Dakar avec un faible effectif combiné à l’absence de véhicule de service. Comment arrivent-ils à effectuer leur mission ? Reportage.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer